Correct depuis 1991.

Rotstift est devenue une institution : tous ceux qui écrivent et publient en Suisse la connaissent – et ont probablement beaucoup appris sur l’orthographe, la grammaire et la ponctuation. En 1991, Gabriela Hartmann fonda le premier bureau de correction indépendant suisse à Bâle. De toute évidence, elle toucha un point sensible chez de nombreuses entreprises et institutions, qui, depuis, apprécient l’excellente qualité et le bon service dont leurs textes bénéficient à tous égards. Aujourd'hui, avec 21 collaborateurs répartis sur deux sites (Bâle et Berne), Rotstift est le plus grand bureau de correction indépendant de Suisse.

Historique.

Janvier 1991

La typographe Gabriela Hartmann fonde le premier bureau de correction indépendant de Suisse à Bâle, dans un modeste local situé au sous-sol d’un immeuble. 

1993

L’entreprise affiche déjà des résultats positifs (malgré le nom de l’entreprise, qui était considéré par certains comme un mauvais présage). L’ordinateur Atari est remplacé par un PC moderne. Rotstift emploie déjà trois correcteurs. 

1995

L’entreprise est en pleine croissance et a besoin de plus d’espace. Heureusement, un plus grand bureau se libère dans le même immeuble.

1996

Pour la première fois, l’entreprise participe au salon Publish (qui n’existe plus) et rencontre un vif succès. Elle acquiert de nouveaux clients.

1997

Rotstift emploie maintenant sept collaborateurs. Elle occupe les deux bureaux de l’immeuble. 

1998

Après un travail de longue haleine, la nouvelle orthographe allemande est finalement introduite. L’entreprise peut désormais se positionner dans toute la Suisse comme le centre de compétence pour la langue allemande. 

2000

L’Internet fait fureur ; tout le monde s’y connecte, et les bureaux de correction ne font pas exception. Rotstift est désormais joignable par e-mail. 

2001

Rotstift célèbre sa 10année d’existence. Qui l’aurait cru ! Elle ouvre une filiale à Berne, et le nombre de collaborateurs est désormais de 11. 

2007

Déménagement à Bâle : Rotstift quitte le sous-sol de l’immeuble pour s’installer dans des locaux d’un bâtiment de style Art Nouveau. L’entreprise n’a cessé de croître: elle emploie maintenant 19 personnes dans deux villes différentes. 

2010

La filiale de Berne est également en pleine croissance. D’autres bureaux dans la même maison sont loués. Nombre d’employés: 23. 

2011

Vingt ans déjà ! Cet anniversaire est dûment célébré avec une sortie d’entreprise de deux jours.

2012

La fondatrice de l’entreprise, Gabriela Hartmann, se retire des affaires opérationnelles, mais demeure présidente du Conseil d’administration. Sandra Honegger Zürcher reprend les rênes.

2015

Beaucoup d’argent est investi dans un environnement informatique moderne. Un nouveau site Internet, plus harmonieux, est créé.

2016

Rotstift fête son 25e anniversaire ! Depuis 1991, un réel succès grâce à une clientèle fidèle et une bonne qualité de service. Nous célébrons cet anniversaire avec 25 employés.

2017

Nouveau déménagement à Bâle: plus de postes de travail signifie plus de bureaux et plus d’espace.

2018

Un vent de renouveau souffle dans l’entreprise ! Susanne Hartmann, fille de Gabriela Hartmann, entre au Conseil d’administration, le site Internet est complétement repensé, et, pour la première fois, un homme sans expérience dans la correction reprend le destin de l’entreprise: Stephan Jung est nommé à la tête de Rotstift en novembre. En tant que gestionnaire de processus informatiques doté d’expérience en matière de conduite, il est la personne idéale pour faire entrer Rotstift dans l’ère numérique. Sandra Honegger Zürcher continuera à soutenir activement l’entreprise en tant que directrice adjointe et surtout en tant que correctrice expérimentée.

placeholder
L’équipe Rotstift des débuts, à la Frobenstrasse à Bâle.

Formation.

Le développement de la profession et l’assurance de la qualité ont toujours été des sujets de préoccupation pour Gabriela Hartmann. Depuis plus de 30 ans, nous formons les futurs correcteurs dans le cadre du cours par correspondance pour correcteurs proposé par viscom (Association pour la formation initiale et continue dans l’industrie des arts graphiques). Plusieurs de nos employés y prennent part, entre autres à titre d’experts lors des examens pour l’obtention du brevet fédéral. Nous suivons donc de près l’évolution de la situation. 

Contact.

Vous pouvez utiliser notre formulaire de contact ou nous envoyer directement votre mandat. Nous sommes joignables par téléphone de 8h15 à 12h et de 13h30 à 17h. 


Filiales